Condamnation politique de l’arrestation d’un militaire à la retraite


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 3 Décembre 2015



Condamnation politique de l’arrestation d’un militaire à la retraite
Deux partis politiques mauritaniens ont condamné jeudi l’arrestation par les forces de sécurité et la détention dans un lieu secret du colonel à la retraire Oumar O. Beïbecar.

Dans un communiqué publié jeudi le parti Tewassoul dénonce cette arrestation pour droit d’expression.
Un droit que garantit toute démocratie selon le parti.

Cette arrestation ajoute Tewassoul est contraire aux droits élémentaires de toute personne.

La formation politique de Jemil Mansour exprime sa solidarité avec le détenu, malgré nos divergences avec lui à propos de ses points de vue sur la résistance et la colonisation.

Autre réaction celle du rassemblement des forces démocratiques qui a fermement condamné «l’arrestation arbitraire du colonel à la retraite O. Beïbecar et le refus de lui autoriser les visites familiales».

Cette position ajoute le parti d’Ahmed O. Daddah découle  de ses  principes de rejet de toute forme de dictature et la confiscation des libertés publiques et individuelles.

Dans son communiqué publié jeudi, le RFD rejette l’arrestation de tout citoyen en dehors des dispositions juridiques avérées, exige la libération du détenu et au respect de son droit à exprimer ses points de vue.
 














GABONEWS APAnews