Condamné à trois mois de prison pour trafic de pierres préhistoriques mauritaniennes


Saharamédias - Agences
Mardi 20 Décembre 2016



Condamné à trois mois de prison pour trafic de pierres préhistoriques mauritaniennes
Un ressortissant français a été condamné par un tribunal de son pays à trois mois de prison avec sursis, pour avoir vendu des pierres recueillies en Mauritanie et datant de l’âge de la pierre.

Cet homme travaillait dans le musée historique naturel d’Orléans est accusé d’avoir volé 666 pièces datant de l’âge de la pierre et des les avoir proposées à la vente sur le site IBM pour le commerce électronique.

Ce fonctionnaire avait été arrêté en novembre dernier avant que l’enquête menée ne détermine sa responsabilité dans la vente illégale de pièces historiques, des pierres recueillies dans leur majorité dans le désert mauritanien.

Les enquêteurs français ont récupéré 364 pièces historiques chef le fonctionnaire et des centaines d’autres pièces l’ont été auprès de personnes les ayant achetées à des prix dérisoires (20 euros).

L’homme a justifié ce trafic par une situation financière catastrophique, depuis son divorce en 2013 et sa crainte de se retrouver dans la rue, après avoir été incapable de payer ses créances bancaires qui se sont accumulées.
 
 














GABONEWS APAnews