Conseil des ministres : Le président Ould Abdel Aziz appelle à réactiver la loi de lutte contre les pratiques liées aux survivances de l’esclavage


saharamedia
Vendredi 15 Avril 2011



Le président Ould Abdel Aziz a, au cours de la réunion hebdomadaire du jeudi, invité le Gouvernement à réactiver l’arsenal juridique destiné à lutte contre l’esclavage et ses séquelles les plus prégnantes qualifiées, par le communiqué sanctionnant les travaux du Conseil de « pratiques nouvelles à l’intérieur des rapports sociaux qui doivent être revues et corrigées pour être plus conformes aux règles régissant un Etat de droit qui sont l’égalité et la justice pour l’ensemble de ses citoyens ».

Ould Abdel Aziz a demandé au gouvernement, dans ce sens, de produire une stratégie et un arsenal juridique devant être mis en œuvre le plus rapidement possible, notamment au niveau des relations de travail domestique pour garantir les droits et devoirs de chacune des deux parties.

Dernièrement, une grande polémique est née autour de cas, supposés ou réels, de pratiques esclavagistes à Nouakchott, à travers justement les travaux domestiques.

 

A noter que les instructions du président de la République coïncident avec la diffusion par la Télévision de Mauritanie d’un débat sur la question de l’esclavage et le travail des mineurs avec la participation remarquée de toutes les parties prenantes dans cette question sociale très sensible (président de la Commission nationale des droits de l’homme, parlementaire, police, défenseurs de droits de l’homme).

 

 















GABONEWS APAnews