Coopération: La France octroie 9,5 milliards d’ouguiyas à la Mauritanie


Saharamedias/Nouakchott
Jeudi 23 Octobre 2014


Le Ministre des Affaires Economiques et du Développement (MAED) de la République islamique de Mauritanie, Sidi Ould Tah, et l’ambassadeur de France à Nouakchott, ont signé le 22 octobre 2014 à Nouakchott un quatrième et dernier Contrat de Désendettement-Développement (C2D) d’un montant de 9,5 milliards d’ouguiyas.


Un accord-cadre d’application du C2D qui précise les modalités et conditions d’affectation de la subvention qui en découle a par ailleurs été signé entre le ministre des Affaires Economiques et du Développement et le directeur de l’Agence française de Développement (AFD).
Le mécanisme financier des C2D promu par la France s’inscrit dans le cadre des mesures d’annulation de la dette décidées par la communauté internationale au bénéfice des pays pauvres et très endettés (Initiative PPTE), dont la Mauritanie est depuis mi- juin 2002 bénéficiaire.
C’est un mécanisme additionnel qui vient annuler progressivement le solde des créances d’Aide Publique au Développement détenues par la France sur la Mauritanie à la date de l’initiative, permettant à la Mauritanie de retrouver un niveau soutenable de la dette.
L’effort supplémentaire de la France à l’égard de la Mauritanie avait jusqu’ici permis d’annuler environ 44 millions d’Euros de dettes (soit environ 17,5 milliards d’ouguiyas) par trois C2D successifs (2003, 2006, 2010).














GABONEWS APAnews