Côte d’Ivoire : les mutins bloquent les accès de la deuxième grande ville du pays


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 13 Mai 2017



Côte d’Ivoire : les mutins bloquent les accès de la deuxième grande ville du pays
Les militaires rebelles ivoiriens ont bloqué samedi les accès de la seconde ville du pays, Bouaké, ou avait débuté la veille une mutinerie de soldats qui réclamaient le paiement de certains avantages promis par le gouvernement, lors des négociations qui ont suivi la rébellion de janvier dernier, malgré la menace du gouvernement de prendre des mesures draconiennes contre eux.

Les mutins ont bloqué samedi les accès nord et sud de la ville de Bouaké.

L’un des instigateurs du mouvement, le sergent Saïdou Koné a déclaré que les mutins étaient prêts à riposter s’ile étaient attaqués, « car dit-il nous n’avons rien à perdre ».

Les habitants de la ville ont déclaré que tous les commerces ont été fermés, des mutins, cagoulés sillonnant la ville dans des véhicules volés tiraient en l’air pour empêcher toute activité.

Selon le sergent Koné, la rébellion est présente dans la capitale économique du pays, Abidjan, et s’est élargi à d’autres villes.

Dans un communiqué télévisé vendredi soir, le chef d’état major de l’armée ivoirienne, le général Sékou Touré a menacé les mutins de mesures disciplinaires fermes s’ils ne mettaient pas fin à leur mouvement.
 
 
 














GABONEWS APAnews