Côte d’Ivoire : tirs d’armes dans les plus grandes villes du pays


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 15 Mai 2017



Côte d’Ivoire : tirs d’armes dans les plus grandes villes du pays
Des tirs de feu ont été entendus tôt ce matin à Abidjan, la capitale économique de la côte d’Ivoire et à Bouaké, la seconde grande ville du pays, théâtre depuis deux jours d’une rébellion militaire.

Des médias locaux, citant des populations d’Abidjan, des coups de feu ont été entendus dans les deux plus grandes casernes de la ville.

A Bouaké des sources locales ont affirmé l’existence de tirs de feu, ajoutant que les mutins tiraient des salves en l’air en signe de mécontentement, exigeant le paiement de certaines indemnités promises par le gouvernement au lendemain de la mutinerie de janvier et qui sont demeurées impayées.

Les militaires en colère dans la deuxième ville ivoirienne, réclament le paiement d’indemnités de 12 millions de FCFA, soit près de 24.000 $.

Au terme de l’accord conclu entre le gouvernement et les mutins en janvier, il a été procédé au paiement d’une première tranche de 5 millions de FCFA, le reste devant être payé en tranches dès le mois de mai.
 














GABONEWS APAnews