Coupe 2010 : l’Afrique toujours en quête d’une place en 8é de final


saharamedia
Mercredi 23 Juin 2010



Coupe 2010 : l’Afrique toujours en quête d’une place en 8é de final

12 jours après le coup d’envoi de la coupe du monde, avec l’épilogue imminent du premier tour, l’Afrique n’est pas encore  assuré d’une seule place en huitième de final. Le Cameroun, l’Afrique du Sud et le Nigeria, sont passés à la trappe, éliminés de la Coupe du Monde  2010, qui déploie ses charmes en Afrique, sur notre continent pour la première fois. Cela, en dépit du fait que le « Bafana-Bafanas » nom donné à l’équipe nationale du pays de Nelson Mandela, ait perdu la dernière bataille avec les honneurs (victoire sur la France ne donnant pas droit à une qualification).

 

Après un très bon  match nul contre le Portugal, une défaite face au Brésil et la déroute de la Corée du Nord (0-7) contre les mêmes portugais, le sort des éléphants de Côte d’Ivoire est quasiment scellé, même si mathématiquement un dénouement inattendu reste possible.

Dans le Groupe C, l’Algérie, seul pays arabe à prendre part à l’édition 2010 de la Coupe du Monde, pourrait également être le seul représentant africain au second tour. Pour cela, les fennecs ont leur destin en main et  doivent battre l’équipe américaine. Un challenge ardu, selon l’avis de nombreux observateurs sportifs.

Dans le Groupe D, la   position des Blacks Stars du Ghana est mathématiquement plus « intéressante » car un match nul les propulserait dans le cercle restreint des 16 équipes présentes en huitièmes de final. Une performance qu’ils ont  déjà réussie en 2006.

Cependant, il y a bien un hic quelque part, car les artistes venus d’Accra, Kumasi…..auront en face l’ogre allemand. Une équipe en quête de « réhabilitation » après une surprenante défaite face à la Serbie, et surtout d’une  qualification, qui passe nécessairement par une victoire.

Et dans  de telles circonstances, se retrouver sur le chemin de la « Mannschaft » donne toujours de gros soucis.  Les lions indomptables du Cameroun  l’ont vérifié à leurs dépens  lors de la Coupe du Monde 2002.

La réconciliation nationale en Afrique du Sud, rêvée par Nelson Mandela, est passée par le rugby, donnant naissance à la nation arc ciel. Cette image reste valable dans le football malgré le résultat mitigé de 2010. Pari réussi dans l’organisation.

 















GABONEWS APAnews