Création d’une force commune : le G5 réclame à l’Europe 50 millions d’euros


Saharamédias - Agences
Dimanche 4 Juin 2017



Création d’une force commune : le G5 réclame à l’Europe 50 millions d’euros
Le chef des armées maliennes a révélé samedi que les 5 pays du Sahel allaient demander à l’union européenne 50 millions d’euros, soit 56 millions de dollars, comme contribution à la mise sur pied la force multinationale destinée à faire face aux groupes armés djihadistes.

Cette grand espace désertique est devenu, depuis quelques années, une base pour des groupes armés islamistes affiliés à Al Qaida ou à l’état islamique et que l’Europe et particulièrement la France, craint de voir menacer sa sécurité s’ils n’étaient pas combattus.

Les 5 pays du Sahel, Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali et Mauritanie, avaient proposé la création d’une force commune dans cet espace pour faire face aux groupes armés, mais la mise sur pied de celle-ci a accusé du retard faute de moyens.

Le général Didier Dacko, chef d’état major des armées maliennes a déclaré que les pays du G5 allaient demander à l’union européenne 50 millions d’euros pour mettre sur pied cette force et la déployer dans la région.

Le général Dacko s’exprimait lors d’une réunion tenue à Bamako engtre les chefs des armées des pays concernés, des diplomates de l’union européenne, un officier de la force française au Mali, « Barkhane » qui doit déterminer les domaines où il y a un besoin d’aides.
 
 
 














GABONEWS APAnews