Crise des transports pour la deuxième journée consécutive à Nouakchott


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 2 Mai 2017



Crise des transports pour la deuxième journée consécutive à Nouakchott
Les transporteurs observent un mouvement de grève pour la deuxième journée consécutive à Nouakchott, pour protester contre le nouveau code de la circulation entré en vigueur depuis hier lundi.

Selon le reporter de Sahara Media qui a fait le tour de la ville, des chauffeurs de taxis ont dressé des barrages sur certains axes, arrêtés des véhicules et fait descendre les passagers.

Les rares chauffeurs ayant put échapper aux restrictions imposées par leurs collègues, ont multiplié les prix par rapport à ceux qui étaient appliqués avant le mouvement.

Autre constat la fluidité du trafic sur les principales artères et les routes de la capitale.

Les autorités avaient annoncé l’application dès le 1er mai d’un nouveau code de la circulation qui prévoit des amendes qui peuvent être de 6000, 10.000 ou 20.000 Um en fonction des infractions commises.
 
 














GABONEWS APAnews