De grandes dissidences au sein du MNLA


Sahara Médias - nord Mali
Jeudi 6 Décembre 2012



De grandes dissidences au sein du MNLA
Les tribus « Oulmeden » et « Ouchdenharan », habitant dans la province de l’Azawad, nord Mali, ont quitté le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) pour rejoindre les rangs du mouvement islamiste Ançar Edine.
Et selon ce que confirme des sources bien informées au nord Mali, Bejan Ag Houtou, chef des tribus « Oulmeden », a indiqué que la raison de cette dissension est que le MNLA les a trahi quand ils faisaient face aux combattants du Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’ouest (MUJAO) dans la ville de Ménaka.
La tribu d’Oulmeden qui répond à une chefferie traditionnelle, dans la province de l’Azawad, dispose de centaines de combattants.
Rappelons que le MNLA est entré, depuis quelques semaines, dans des confrontations avec le MUJAO dans la zone entourant la ville de Ménaka.
Dans le même cadre, l’adjoint du MNLA, Mohamed Lemine Ould Ahmed, a annoncé, hier mercredi, qu’il se retire du mouvement, justifiant cette décision par les « concessions faites par le mouvement au gouvernement malien », lors des récentes négociations menées dans la capitale burkinabé, Ouagadougou.
 














GABONEWS APAnews