De nouveaux détails sur le remplacement de la police par la gendarmerie au bac de Rosso


saharamedia
Samedi 10 Septembre 2011



De nouveaux détails sur le remplacement de la police par la gendarmerie au bac de Rosso

Sahara média a appris, de sources sécuritaires, que la décision prise en fin de semaine dernière par les autorités de remplacer les policiers au niveau du Bac de Rosso par une unité de la gendarmerie est dû un soupçon « de manque de fermeté dans le contrôle de l’entrée sur le territoire national d’immigrés clandestins venant de l’Afrique de l’ouest ».

La source, qui a préféré gardé l’anonymat, a ajouté que le ministre de l’Intérieur, Mohamed Ould Boillil, a reçu, au cours de sa dernière visite à Rosso, des informations « concordantes » évoquant des « facilitations » offertes par des éléments de la police à des immigrés entrant en Mauritanie.

C’est aussi, selon cette source, ce qui justifie que l’ensemble des éléments des douanes qui étaient en service au Bac de Rosso ont été rappelés à Nouakchott et remplacés par de nouveaux éléments.

 















GABONEWS APAnews