De retour au pays, Biram appelle à la tolérance et à éviter la distorsion


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 16 Janvier 2017



De retour au pays, Biram appelle à la tolérance et à éviter la distorsion
Le président du mouvement IRA, Biram O. Dah O. Abeid, est rentré dimanche au pays, après plusieurs mois d’absence, au cours desquels il avait effectué des visites dans des pays européens, africains et aux Etats Unis.

A son arrivée à Rosso, il a appelé à « une main tendue pour la tolérance entre les frères d’un même pays, d’une même religion et qui consentent les mêmes sacrifices face à un pouvoir qui n’a rien ménagé pour les diviser ».

O. Abeid a mis en garde contre « les tentatives de cultiver la distorsion à l’endroit de son mouvement », dénonçant par ailleurs ce qu’il a appelé « les tentatives du pouvoir en place de faire croire que le mouvement IRA est opposé à l’Islam, au savoir et aux érudits, une accusation sans fondement » ajoute-t-il.

« Notre combat a encore dit Biram n’est pas dirigé contre l’Islam, le savoir ou les oulémas, mais contre l’injustice dont sont victimes les êtres humains, contre la diffamation de notre sainte religion par des hommes qui s’érigent faussement en érudits pour consacrer l’injustice ».

Le président du mouvement IRA a évoqué l’avenir de l’action de son mouvement qui sera axé dit-il sur la réalisation de l’unité nationale et la cohésion sociale pour que prévalent la liberté et la justice dans ce pays auquel nous appartenons et dont nous sommes fiers, le seul pays qui nous unit et dans lequel nous pouvons vivre.

Biram a enfin déclaré qu’il ne croit pas à l’idéologie de l’exclusion et qu’il ne milite pas en sa faveur, rappelant la demande formulée d’une clarté dans les idées au sein de l’ensemble des acteurs présents sur la scène publique.
 
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews