De violents accrochages entre le MNLA et le MUJAO


Sahara Médias - nord Mali
Vendredi 16 Novembre 2012



Combattants du MNLA
Combattants du MNLA
De violents accrochages se sont déclenchés, ce vendredi, dans la commune de Manaka, entre combattants du Mouvement pour l’unicité et le jihad (MUJAO) , groupe dissident d’AQMI, et du MNLA (Mouvement pour la libération de l’Azawad) qui réclame la proclamation d’un Etat laïc dans l’Azawad.
Une source du MUJAO a indiqué à Sahara média que leurs combattants ont pris le dessus sur leurs adversaires, réussissant à détruire trois engins de combat, et précisant que les combats sont « très violents ».
Soulignons que c’est à partir de la ville de Manaka que sont parties les premières opérations menées par le MNLA, le 17 janvier, et dans laquelle ce mouvement est venu s’installer après avoir été contraint, par le MUJAO, de quitter Gao, la capitale de la région.
La tension était subitement montée entre les deux mouvements, dans la ville d’Ansongo, 100 kilomètres  de Gao et après que le MNLA ait arrêté huit membres du MUJAO et dont l’un est mort dans des circonstances sombres considérées par ce dernier comme une « revanche ». Le MNLA dit, au contraire, que c’est cet élément du MUJAO qui a tiré sur les combattants du MNLA avant d’être abattu.
Des renforts importants des deux mouvements ont quitté la zone de Kidal, près de la frontière algérienne, pour venir dans la zone sous tension avant que les combats ne s’enclanchent ce vendredi.
 














GABONEWS APAnews