Début de la campagne électorale pour la présidentielle du 31 octobre en Côte d'Ivoire


saharamedia
Samedi 16 Octobre 2010



Le coup d'envoi de la  campagne électorale pour la présidentielle du dimanche 31 octobre 2010 en Côte d'Ivoire  a été donné vendredi en début de soirée.

l'événement a débuté sur fond d'une grosse ambiance à Abidjan, capitale économique et principale ville du pays: avec des affiches à tous les coins de rue et des réunions publiques.

Une véritable atmosphère de fête dans un pays divisé en 2 suite à un coup d'état  le 19 septembre 2002, qui a débouché sur une rébellion et une partition.

Le vote du 31 octobre prochain interviendra aprés une dizaine d'années de crise socio politique à l'origine de multiples reports.

Il est organisé sur la base de l'Accord Politique de Ouagadougou (APO) signé  entre le camp présidentiel de Laurent Gbagbo, les Forces Nouvelle (rébellion) et les principaux chefs de partis politiques Aimé Henry Konan Bédié, pour le Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), ex président de la République et Alassane Dramane Ouatara, leader du Rassemblement Démocratique Républicain (RDR), ancien premier Ministre, sous la garantie du médiateur, le président burkinabé,

Blaise Compaoré.

Les 3 hommes, tous candidats, sont les favoris logiques du scrutin.

La question de l'identité, au coeur de la crise des 10 dernière années, semble avoir été résolue grâce à une refonte du fichier électoral.

Toutefois, la crainte d'un nouveau blocage n'est pas totalement écartée avec les questions liées à la sécurité du scrutin, estiment les observateurs.

Une partie de la classe politique et de  l'opinion restent encore méfiante quant au discours présidentiel sur ce point et n'écarte pas totalement  l'idée d'un possible hold-up électoral grâce à la

"complicité" de l'armée.

"Sur" de sa victoire électorale, le chef de l'état en exercice, candidat à sa propre succession,  tente de rassurer tout le monde. Il s'est engagé à se retirer en cas de défaite.

14 candidats vont briguer les suffrages des ivoiriens, d'aprés une liste publiée par le Conseil Constitutionnel vendredi soir.

En dépit des vicissitudes politiques, la  Côte d'Ivoire reste un pays de l'Afrique de l'Ouest accueillant plusieurs millions d'étrangers. Plus de 150.000 mauritaniens y vivent.

Une manière de  dire que sa  destabilisation prolongée représente une grosse épine au pied de  toute la sous région ouest africaine.















GABONEWS APAnews