Début du jugement d’une des cellules terroristes en Mauritanie et le parquet demande 12 ans de prison ferme contre 3 salafistes


saharamedia
Jeudi 14 Octobre 2010



Le procès d’un groupe de prisonniers salafistes accusés d’appartenance à Al Qaeda a commencé ce jeudi à Nouakchott, dans le cadre du dossier 11/27 de l’année 2007 et dont les membres sont accusés d’avoir planifié la perpétration d’actes terroristes sur le sol mauritanien.

Le parquet général a demandé 12 ans de prison ferme pour les accusés El Khalil Ould Mohamed Salem Ould Ntehah, et son frère El Hadrami, Mohamed Ould Sidi El Kair et d’autres personnes qui tombent aussi sous le chef d’accusation d’avoir « subi des entraînements à l’étranger et de détention de produits entrant dans la fabrication d’explosifs ».

 

D’autres part, des sources ont révélé à Sahara média que la cellule connue sous le nom de « centre émetteur », dont le membre le plus connu est Khadim Ould Semane, suspecté même d’être le chef de l’organisation « Ansar Allah El Mourabitoune vi bilad Chinguitt » (branche d’AQMI en Mauritanie), sera présentée dimanche prochain devant le juge.















GABONEWS APAnews