Découverte d’une ambassade américaine illégale active pendant plusieurs années au Ghana


Ghana - Saharamédias
Lundi 5 Décembre 2016



Découverte d’une ambassade américaine illégale active pendant plusieurs années au Ghana
 
Le ministère américain des affaires étrangères a révélé qu’il a démantelé cet été 2016 au Ghana, une bande de malfaiteurs qui avait érigé une ambassade illégale américaine pendant 10 ans et qui délivrait des visas authentiques, des documents et des permis de conduire américains.

« Cette ambassade se trouvait dans un quartier populaire d’Accra sans avoir jamais attiré l’attention, et s’est adonnée à un important trafic de faux pendant 10 ans.

Il s’agit là de la plus grande opération d’arnaque d’envergure internationale en l’Afrique de l’ouest.
« Cette fausse ambassade » était située sur une grande avenue et ressemblait à n’importe quelle ambassade américaine, drapeau américain, inscriptions murales et gigantesque photo du président Obama à l’intérieur du bâtiment.

Les employés sont membres d’une bande organisée, à majorité turcs et ghanéens, portant les uniformes officiels des employés d’ambassades américaines.

Dix ans durant ils ont pu délivrer des visas authentiques, des identités, des documents qu’ils attribuaient trois fois par semaine pour un montant qui atteignait parfois 5600 euros le document.

Les principaux bénéficiaires des ghanéens, des ivoiriens et des togolais.

Plusieurs questions se posent après la découverte de cette « ambassade fictive » à propos de sa capacité à délivrer des visas authentiques, sur le nombre de personnes entrées illégalement dans le pays avec les faux documents délivrés.

Seulement le ministère américain des affaires étrangères qui a révélé cette opération n’a pas donné de précisions à propos de ces interrogations.

Le ministère américain des affaires étrangères a cependant révélé que cette bande a bénéficié de complicités « dans l’autre rive de l’océan Atlantique » et que l’enquête menée conjointement avec les autorités ghanéennes a permis l’arrestation de plusieurs personnes et la confiscation de 150 passeports de 10 pays.

Cette opération a également permis de démanteler une autre ambassade Belge illégale qui fonctionnait normalement dans la capitale ghanéenne.
 














GABONEWS APAnews