Défilé le 1er mai : Front unitaire des centrales syndicales en Mauritanie


saharamedia
Jeudi 29 Avril 2010



Pour la troisième année consécutive, l’Union des travailleurs de Mauritanie(UTM), l’Union nationale des travailleurs de Mauritanie(UNTM) et la Confédération générale des travailleurs de Mauritanie organiseront ensemble , sous le slogan «  halte à la détérioration du pouvoir d’achat des travailleurs », le traditionnel défilé dans le cadre de la célébration de la Fête internationale du travail le 1er mai, annonce Mohamed Ould Abdallahi dit Nahah, dans une déclaration faite ce jeudi 29 avril à Sahara Média.

Ces trois centrales entendent peser plus lourd dans la balance face au gouvernement qui feigne d’ignorer les aspirations des travailleurs mauritaniens confrontés, depuis un certain temps à un ensemble de difficultés. L’organisation de ce défilé commun correspond, explique Nahah, à notre volonté, de disposer d’un front plus large afin de satisfaire les revendications des travailleurs. C’est cette volonté qui commande cette unité d’action syndicale, depuis plusieurs années, ajoute-t-il.

 

Ces trois centrales syndicales, en plus de la CLTM qui a décidé de faire cavalier seul, avaient déclenché en mars dernier, la grève générale au sein du secteur public. Après ce succès éclatant, ces centrales, membre de la centrale syndicale internationale( CSI), qui est en soi, un « facteur de rapprochement », estime Nahah, ont décidé de faire chemin ensemble, en « unifiant leurs actions syndicales ».

La procession qui devait partir du ministère du pétrole en empruntant l’avenue Gemal Abdel Nasser pour aboutir aux anciens blocs manivelles lieu de rassemblement pour la tenue d’un meeting du Front unitaire des centrales syndicales, n’a pas été acceptée par les autorités régionales de Nouakchott. Une réunion se tient présentement à la Wilaya pour choisir un autre itinéraire.

Par ailleurs, les organisations syndicales s’insurgent contre l’attitude du directeur général adjoint de la Somelec qui inciterait les travailleurs de la société à faire cavalier seul.

Au cours d’une réunion des cadres qu’il a présidé à Nouakchott, le directeur général adjoint de la Somelec a encouragé les travailleurs de la société de se démarquer de leurs organisations syndicales lors de la célébration du 1er mai prochain. Le DGA a notamment suggéré aux travailleurs d’organiser, seuls, leur défilé commémorant la fête internationale du travail. « Cet acte constitue, de l’avis du mouvement syndical, une violation grave des dispositions législatives et réglementaires relatives à la liberté syndicale en vigueur dans notre pays ainsi que les instruments internationaux en la matière auxquels la Mauritanie a souscrit ». La CGTM condamne avec véhémence cet « agissement irresponsable et illégal et met en garde la direction de la société contre le recours à ce genre de pratiques d’un autre âge qui ne favorisent pas la cohésion et la paix sociale ».

 















GABONEWS APAnews