Démantèlement d’un réseau de trafic de mineures


saharamedia
Dimanche 8 Août 2010



Démantèlement d’un réseau de trafic de mineures

La police mauritanienne a fait échouer, au niveau de la ville de Rosso (sud du pays), sur la frontière avec le Sénégal, une tentative d’infiltration de 200 jeunes filles sénégalaises, toutes mineures, en Mauritanie. Selon une source sécuritaire, la police a réussi à mettre la main sur cet important groupe de jeunes filles dans un local spécialement aménagé pour leur réception avant leur acheminement vers la capitale Nouakchott, situé à quelque 200 kilomètres de Rosso. La même source a précisé que ce genre de pratiques est l’œuvre de bandes organisées spécialisées dans le trafic des êtres humains et l’utilisation de mineures dans les circuits de prostitution. La police mauritanienne a réussi à démanteler, il y a trois ans, un réseau similaire de trafics de mineures vers la Libye. Cette nouvelle affaire remet à l’ordre du jour le trafic de jeunes filles de moins de 18 ans pratiqué du Sénégal vers la Mauritanie pour alimenter des réseaux de prostitution de plus en plus actifs au niveau de la capitale Nouakchott.

 

 















GABONEWS APAnews