Des Mauritaniens qui prétendent être « chrétiens » ou gays pour s’ouvrir le chemin de l’Europe ou des USA


saharamedia
Mercredi 20 Octobre 2010



Des sources médiatiques mauritaniennes ont affirmé que le dernier rapport du Département d’Etat américain (ministère des Affaires étrangères) fait face à des critiques objectives, puisqu’il traite de questions dérangeantes, comme l’évocation de l’existence de « Mauritaniens chrétiens », alors que le pays est musulman à 100%.

Ces sources ont lié cette proportion de mauritaniens chrétiens évoquée par le rapport avec le phénomène de la tentation de l’Occident qui pousse des centaines de jeunes mauritaniens à prétendre avoir épousé la religion chrétienne ou à être gay, dans le seul but de pouvoir faciliter l’installation en Europe ou en Amérique.

 

C’est ainsi que le quotidien arabophone « Essevir », qui a traité de cette question dans son numéro de mercredi, pense que ceux qui donnent un certain crédit à ce qui est écrit dans le rapport du Département d’Etat américain ont pris pour référence « la propension de certains jeunes mauritaniens, notamment, les candidats à l’émigration et à l’asile politique, à induire en erreur les consulats et ambassades occidentaux (les USA, en particulier) à déclarer qu’ils veulent fuir leur pays à cause de vexations dues à leurs nouvelles croyances religieuses » !

 

Ce journal a poursuivi en disant que, « après la faillite de la mise en avant d’intimidations politiques et de questions liées aux droits de l’homme, qui ont permis à beaucoup de prendre le chemin de l’Europe et des USA, dans les années de braise, c’est maintenant autour de considérations religieuses et de prétentions à la conversion au christianisme qui sont les astuces choisies par des centaines de jeunes pour tromper la vigilance des chancelleries occidentales à Nouakchott.

Essevir pense qu’un autre dossier, non encore évoqué, dans l’attente de la montée en flèche des « fous d’Europe et d’Amérique », est celui des gays mauritaniens ou prétendus comme tels. Et le journal de citer le cas survenu le mois dernier de deux jeunes issus de familles mauritaniennes conservatrices, qui ont déclaré aux responsables d’un consulat occidental qu’ils subissent une sorte d’oppression en Mauritanie pour leurs penchants sexuels. Ils auraient même évoqué l’existence de personnalités mauritaniennes connues dans leur singulière existence. Mais toujours selon ce quotidien arabophone, l’extrême « ruse » pour aller en Europe consiste à se procurer, par n’importe quel moyen, des documents de justice (souvent falsifiés) pour dire qu’on a été condamné pour l’un de ces faits « infamants » en terre d’Islam : renier sa foi ou être gay.















GABONEWS APAnews