Des centaines de travailleurs non permanents manifestent devant la présidence


saharamedia
Jeudi 17 Mars 2011



Des centaines de travailleurs non permanents dans les divers départements gouvernementaux ont manifesté ce jeudi devant la Présidence de la République pour exiger qu’ils soient recrutés par la Fonction publique.

Le porte-parole de ces travailleurs, Isselmou Ould Taleb, a déclaré à Sahara média que leur non recrutement par la Fonction publique leur « a fait perdre tous droits et avantages consentis par l’Etat, allant des augmentations aux indemnités en passant par les privilèges afférents aux fonctions ».

Il a ajouté que le « plus grave, c’est l’impossibilité pour eux de profiter de l’assurance maladie dont jouissent leurs collègues affiliés à la fonction publique », précisant que se sont « pourtant les non permanents qui sont considérés comme la couche sociale la plus pauvre du fait de l’insignifiance de leurs salaires ».

 

Dans ce cadre, Ould Taleb a supplié le président Ould Abdel Aziz d’intervenir pour leur rendre justice, indiquant qu’ils ont « servi longtemps dans les divers secteurs, ont appuyé le programme du président et constituent les diverses couches sociales », selon son expression.

Le nombre des travailleurs non permanents dans les différents services du gouvernement est estimé à quelque 10.000 employés, dont un grand nombre dans les wilayas.

 















GABONEWS APAnews