Des commerçants mauritaniens qui importent le bois de Côte d’Ivoire lancent un appel aux autorités pour que cessent des vexations rencontrées au Mali


saharamedia
Dimanche 8 Août 2010



Des commerçants mauritaniens qui importent le bois de Côte d’Ivoire lancent un appel aux autorités pour que cessent des vexations rencontrées au Mali

Des commerçants mauritaniens importateurs de bois depuis la Côte d’Ivoire, ont lancé un appel pressant au président Mohamed Ould Abdel Aziz pour que cessent les vexations dont ils se disent victimes depuis un certain temps au Mali voisin. Dans une déclaration à Sahara média, l’un de ces commerçants, Cheikh Ould Baba Ould Emirou a indiqué que ces hommes d’affaires importaient du bois de Côte d’Ivoire dans des camions maliens mais que la hausse des prix du transport décidée subitement par ces derniers les a contraint à chercher un autre moyen, à savoir utiliser des véhicules ghanéens.

 

Dans un premier temps, ce fut entre la Côte d’ivoire et le Mali avant de recourir, par la suite, aux transporteurs maliens pour acheminer leur marchandise en Mauritanie, notre pays et le Ghana n’ayant pas signé de convention permettant aux véhicules de ce dernier de pénétrer sur son territoire.

Mais, ajoute Ould Emirou, les syndicats des transporteurs maliens ont demandé aux autorités de leur pays d’empêcher l’accès du territoire aux véhicules ghanéens parce qu’ils leurs livrent une concurrence au niveau de ce secteur, ce qui aurait conduit Bamako à répondre favorablement à cette requête.

Le commerçant n’a pas caché ses craintes de voir la décision prise par le Mali avoir de fâcheuses répercussions sur le prix du bois en Mauritanie. Il a indiqué enfin que les importateurs mauritaniens ont posé le problème à l’ambassade de Bamako mais que celle-ci a répondu ne rien pouvoir faire dans cette affaire.

 















GABONEWS APAnews