Des experts et hauts responsables de la BID à Nouakchott en prélude au décaissement de 700.000 000 de dollars promis lors de la réunion de Bruxelles.


saharamedia
Mardi 5 Octobre 2010



Des experts et hauts responsables de la BID à Nouakchott en prélude au décaissement de 700.000 000 de dollars  promis  lors de la réunion de Bruxelles.

La Banque islamique de développement (BID) avait promis de contribuer  à hauteur de 700. 000 000  de dollars au financement d’un ambitieux programme de développement  dont la requête avait été présentée par le Mauritanie lors de sa réunion avec les partenaires à Bruxelles, en début d’année.

Les modalités de décaissement des ces fonds sont examinés, depuis lundi, à Nouakchott, par une mission de l’institution islamique. Composée d’experts et de hauts responsables, la mission de la BID doit rencontrer le gouvernement, le secteur privé, la société civile et les autres partenaires au développement  de la Mauritanie. Le décaissement sera graduel mais les priorités peuvent être déterminées  par la partie mauritanienne.

La BID est présente dans divers secteurs stratégiques en Mauritanie, à l’image de l’énergie, de l’eau et des infrastructures comme les écoles et les routes.















GABONEWS APAnews