Des haut-parleurs et le « wifi » à l’Institut, menace de suspension de cours à l’université


Saharamédias/Nouakchott
Lundi 7 Avril 2014


L’initiative « l’inscription au Master est un droit pour tout sortant » a indiqué avoir organisé un sit-in devant les locaux de la faculté des sciences juridiques et économiques en coordination avec les syndicats estudiantins.


Des haut-parleurs et le « wifi » à l’Institut, menace de suspension de cours à l’université
Et selon un communiqué dont Saharamédias a reçu une copie, les étudiants ont scandé des expressions hostiles à la fermeture du master annoncée par le doyen il y a quelques jours et dénoncé la manière de faire de l’administration.
Les étudiants menacent de perturber les conférences au sein des amphithéâtres et de faire échouer les examens si le master n’est pas ouvert à nouveau avec l’allègement des conditions d’accès.
D’un autre côté, l’Union nationale des étudiants de Mauritanie (UNEM) a déclaré que la direction de l’Institut supérieur des études et recherches islamiques (Iseri) a répondu favorablement à la  plupart de leurs revendications, notamment le  transport gratuit, à travers six bus. Un communiqué signé de la main du président de la section de l’Unem au sein de l’Iseri, Brahim Oulf Dah Ould Beiba, a confirmé que la grande salle a été pourvue en chaises et qu’il y a maintenant le « wifi ».
L’Union souligne également l’ouverture d’un cyber pour les étudiants, avec une capacité  plus grande, la présence de haut-parleurs dans la salle de première année et l’ouverture d’un point de santé au niveau de l’Iseri offrant des soins et des médicaments gratuits.














GABONEWS APAnews