Des partis politiques dénoncent la tournée du premier ministre dans l’est du pays


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 25 Mai 2017



Des partis politiques dénoncent la tournée du premier ministre dans l’est du pays
Des partis de l’opposition ont dénoncé jeudi la tournée actuelle du premier ministre Yahya O. Hademine dans l’est du pays, la qualifiant de rassemblements tribaux avec une bénédiction officielle.

L’union des forces de progrès a mis en garde contre les dangers de ces rassemblements sur la paix sociale, demandant une solution urgente au problème de la soif que connaissent ces populations depuis fort longtemps, au lieu de donner la priorité aux amendements constitutionnels.

Dans un communiqué publié jeudi, l’UFP souligne la nécessité d’appuyer le pouvoir d’achat des populations à faibles revenus d’assurer la sécurité et améliorer les services de base, la santé et l’éducation.

Il a mis en garde, devant le refus des populations de s’inscrire sur les listes électorales ou leur absence de leurs lieux de séjour, de les inscrire à leur insu, par procuration.

Quant au parti Hatem, il a dénoncé « le choix de la moughata de Tintane comme première étape de la tournée du premier ministre pour provoquer une crise politique et tomber dans l’interdit ».

Le parti, membre du forum national pour la démocratie et l’unité, s’est étonné « du comportement des cadres de cette moughata qui continuent d’accepter d’être un instrument aux mains des régimes pour entraver la volonté des populations ».

Il a appelé l’ensemble des cadres de la moughata à unir leurs efforts afin d’imposer un changement positif en faveur des populations de la ville.

Le premier ministre Yahya O. Hademine avait entamé sa visite dans les deux Hodhs destinée à mobiliser les populations pour l’adoption des amendements constitutionnels par la ville de Tintane.
 
 
 














GABONEWS APAnews