Des partis politiques et des associations maliennes s’opposent à toute négociation avec les groupes Touaregs.


Sahara Médias - Nord du Mali
Lundi 10 Juin 2013



Des partis politiques et des associations maliennes s’opposent à toute négociation avec les groupes Touaregs.
Le parti d’un ancien premier ministre et des associations de la société civile malienne qui ont soutenu le coup d’état contre le président AMADOU TOUMANI TOURE se sont déclarés vivement opposés à tout accord qui sera conclu avec la rébellion touarègue à l’issue des discussions actuellement en cours.
Pendant ce temps le secrétaire général des nations unies, BAN KEE MOON, déclarait que les groupes armés au MALI constituaient encore une menace sécuritaire grave pour toute la région, alors que les forces africaines de maintien de la paix devant se déployer dans la zone tardaient à se mettre en place à un mois de l’échéance fixée pour cette opération.
Dans son rapport au conseil de sécurité, le secrétaire général des Nations Unies, a ajouté que les récents accrochages qui avaient opposé armée malienne et groupes armés touarègue ont davantage compliqué la situation sur le terrain.














GABONEWS APAnews