Des plaintes déposées à la justice contre la Commission nationale des élections


Saharamedias/Nouakchott
Jeudi 11 Décembre 2014


D’anciens employés de la commission électorale nationale indépendante de la Mauritanie ont déposé, hier mercredi, une plainte auprès du tribunal du travail de Nouakchott espérant faire annuler la décision de leur licenciement collectif pris par la CENI.


Des plaintes déposées à la justice contre la Commission nationale des élections
Et selon des sources judiciaires, la chambre commerciale devrait prendre une décision dans cette affaire au cours de la prochaine session.
La CENI avait décidé, début octobre dernier, de licencier tous ses employés à part le comité des Sages composés de sept membres.
Elle avait rencontré des difficultés énormes lors de sa gestion des élections municipales et législatives de 2013 ainsi que de la présidentielle de 2014.
La CENI  avait procédé, au cours des dernières années au recrutement de centaines d’employés, pour la plupart des jeunes qui avaient subi une formation accélérée, mais sa gestion du processus électoral, depuis sa mise en place a fait l’objet de nombreuses critiques de certains milieux politiques. 














GABONEWS APAnews