Diagnostic du secteur de la culture en Mauritanie


saharamedia
Mercredi 12 Mai 2010



Diagnostic du secteur de la culture en Mauritanie

Le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports vient d’organiser une rencontre de présentation d'une étude élaborée par le bureau d'études "Appui aux Stratégies de Développement" en rapport avec l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement. Adnane Ould Beyrouk, directeur de la culture et des arts a souligné l'intérêt qu'accorde le département à ce genre d'études et leur mise en œuvre au service de la promotion du patrimoine culturel.

Cette étude recherche, souligne le directeur du bureau d’études Sid Ahmed Ould Bocid, les opportunités de profiter du patrimoine culturel dans toutes ses composantes traditionnelles afin d'atteindre les objectifs dans les zones d'intervention du programme, appelant les différents partenaires concernés par le programme à contribuer à enrichir l'étude en question avant sa finalisation.

 

Le programme conjoint "patrimoine, tradition et créativité au service du développement durable de la Mauritanie" a pour objectif de favoriser l'atteinte des objectifs du millénaire par l'accès des populations vulnérables à des revenus décents. Il est financé par le gouvernement espagnol dans le cadre du fonds des Nations Unies pour l'atteinte des OMD.

Ce programme, d'une durée de 3 ans, vise la valorisation des ressources culturelles en mettant à profit l'articulation entre patrimoine culturel, tourisme et artisanat par le soutien à des interventions intégrant ces trois dimensions.

Il intervient principalement trois régions (Adrar, Assaba et Nouakchott) dans un souci de mettre en valeur la diversité culturelle et touristique féconde de la Mauritanie.

Les projets proposés doivent contribuer à l'amélioration de l'offre de service dans le domaine du tourisme culturel et des conditions de vie des populations locales par la création de revenus décents. Y participent des représentants des différents partenaires impliqués dans la mise en œuvre du programme. Les interventions des participants à la réunion permettront d'enrichir l'étude avant de prendre sa forme finale.

 















GABONEWS APAnews