Dialogue : Une proposition de limitation des prérogatives du président de la République divise les rangs de la majorité


saharamedia
Mardi 20 Septembre 2011



La commission chargée de discuter des réformes constitutionnelles à apporter en Mauritanie a levé sa séance suite à de profondes divergences au sein de la Majorité en ce qui concerne la limitation des prérogatives accordées au président de la République au profit de celles du Premier ministre.

Et selon les sources de Sahara média, un groupe de négociateurs issu de la majorité a demandé à ce que la Constitution soit révisée pour que les prérogatives du président soient « limitées » au sein de l’Exécutif, pour permette au Premier ministre d’avoir certains pouvoirs, dont, par exemple, la possibilité la nomination des ministres de l’Intérieur et de la Défense, ainsi que de disposer d’un rôle plus grand dans la gestion des ressources du pays.

Cette proposition a reçu une vive opposition de membres de l’UPR, parti au pouvoir en Mauritanie, notamment de la part du président de la commission des affaires politiques, Mohamed Mahmoud Ould Javaar et du député Sidi Mohamed Ould Maham.

 

Les débats se sont déroulés en présence des présidents des groupes des négociateurs de la majorité et de l’opposition, à savoir Ahmed Ould Bahiya et Boidiel Ould Houmeid.

A noter que les négociateurs de l’opposition sont favorables à la proposition objet de controverse au sein de la majorité présidentielle.















GABONEWS APAnews