Dissensions au sein de l’ordre des médecins, pharmaciens et dentistes après la décision du ministère de geler les activités de l’ordre


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 16 Janvier 2017



Dissensions au sein de l’ordre des médecins, pharmaciens et dentistes après la décision du ministère de geler les activités de l’ordre
Le ministère de la santé a adressé une correspondance à l’ordre des médecins, dentistes et pharmaciens, dans laquelle il lui notifie le gel de ses activités dans l’attente du renouvellement de ses structures.

Cette correspondance a été à l’origine de fortes dissensions entre les membres du bureau, à telle enseigne qu’il ya eu « échanges d’amabilités » entre certains membres du bureau.

Certains d’entre eux soutiennent la décision du ministère, d’autres veulent poursuivre l’activité du bureau sortant, jusqu’à ce que le divorce soit consommé entre les différentes composantes de l’ordre, les médecins d’un côté, les dentistes aussi de même que les pharmaciens, tel que proposé par l’ordre au ministère.

Dans sa correspondance, le ministre, professeur Kane Boubacar, avait demandé à l’ordre de lui faire parvenir la liste des anciens adhérents, afin de désigner une commission qui sera chargée de superviser les élections.

Le ministre rappelle à l’ordre que son mandat, comme le stipule ses textes, s’est achevé depuis le 16 juin.

L’ordre des médecins, dentistes et pharmaciens est une instance indépendante à laquelle le droit confère l’organisation et la réglementation des professions de ma médecine, de la stomatologie et de la pharmacie sur toute l’étendue du territoire national.

La loi mauritanienne stipule que la pratique de l’exercice médicale en Mauritanie, dans l’une de ces spécialités, est soumise à l’obligation pour le prétendant, de figurer sur la liste de l’ordre.
 
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews