Domaine Public Maritime : 120 milliards pour une tour Khadafi


saharamedia
Mardi 24 Août 2010



Domaine Public Maritime : 120 milliards pour une tour Khadafi

L’architecte Pierre Goudiaby Atépa devrait les conseils qu’il donne au Chef de l’Etat. Depuis 2000, il construit des statues et des monuments qui n’ont aucune importance dans un pays où les urgences sont ailleurs. Une tour de 120 milliards doit être édifiée sur la pointe du Cap Manuel donc sur le Domaine Public Maritime (DMP). Une tour haute de deux cents mètres à la pointe du cap Manuel, aux Portes océanes de Dakar, pour un coût de 120 milliards Fcfa?: tel est le projet que le président Abdoulaye Wade et son architecte conseil Pierre Goudiaby Atepa sont allés soumettre le 18 février en Libye au colonel Kadhafi – lequel a accepté de le financer via la Libyan African Investment Company (Laico). Cette Kadhafi African Tower de 60 étages, qui abritera un hôtel cinq étoiles de 400 chambres, un centre de conférences et une centaine d’appartements, sera la première au monde à être majoritairement alimentée (jusqu’à 80 %) par de l’énergie solaire écrivait le journal «Le Soleil » dans sa livraison du 22 février 2009. Si Goudiaby en est l’architecte concepteur, l’entrepreneur n’est pas encore connu. Des entreprises de BTP chinoises, coréennes, sud-africaines et même françaises ont déjà fait connaître leur intention de soumissionner.

Les premiers travaux de terrassement devraient commencer dans deux mois et l’inauguration est prévue pour le premier semestre de 2012. Le Guide de la Révolution libyenne, Mouammar Khadafi a décidé d’offrir au Sénégal et à l’Afrique la première tour solaire du monde. Elle sera érigée à Dakar, à l’entrée du continent africain, au Cap Manuel. Les travaux pourraient démarrer dans les 60 jours.

Présentant le projet « d’enjeu national », M. Goudiaby, qui avait accompagné le chef de l’Etat, a soutenu que la Tour coûtera « plus de 120 milliards Fcfa et sera finalement érigée au Cap Manuel et non plus au lieu précédemment proposé. « La Tour sera bâtie derrière l’ancien Palais de Justice sur une superficie de 5 hectares », a indiqué l’architecte-conseil, non sans préciser que « telle que délimitée, elle ne touche pas les installations militaires actuellement en place ». Il a fait remarquer que le terrain initialement prévu sur la Corniche sera aménagé en jardin public. Selon « Atepa », le Guide libyen a accueilli, mercredi dernier, « avec enthousiasme », le projet présenté par Me Abdoulaye Wade. C’est ainsi que, a poursuivi M. Goudiaby, les deux chefs d’Etat ont convenu d’ériger sur le site du Cap Manuel « un des plus importants investissements libyens en Afrique hors de la Libye », ajoutant que le Guide a souhaité le « démarrage immédiat des travaux ».

Il a aussi affirmé que les autorités libyennes ont rappelé avoir déjà installé un bureau à Dakar et qu’elles n’attendaient que le feu vert du président Wade. Revenant sur les caractéristiques de la Tour, l’architecte-conseil a signalé que l’édifice aura 200 m de haut, 60 niveaux, plus de 100.000 m2 de construction, générera plus de 2.000 emplois pendant 3 ans et environ 80 % de l’énergie électrique, en dehors de la climatisation, sera d’origine solaire. Mieux, elle sera une Tour de la 4è ou 5è génération et intelligente, c’est-à-dire on pourra capter Internet aussi bien à l’intérieur que dans les abords.

Près de la moitié des façades sera ainsi constituée de panneaux spéciaux. Suivant toujours les explications de l’architecte, la Tour sera effectuée sur le système CIGSS, une technique sud-africaine qui a l’avantage des rayons solaires pour les transformer en énergie solaire. Mais sa conviction est que ce sera certainement un Consortium sénégalais, sud-africain, malaisien et chinois ayant « une expertise avérée pour ce genre de construction », qui définira le produit final qui sera de « la haute technologie disponible actuellement ».

La Tour comprendra un hôtel 5 étoiles de 400 chambres, des bureaux, un appartement-hôtel d’une centaine d’appartements de très grand luxe, une salle de conférences, des restaurants. « Ce sera un des hôtels le plus luxueux de toute l’Afrique », a assuré M. Goudiaby. De forme sculpturale, cette Tour pourra « valablement remplacer le monument Gorée Almadies », a estimé « Atepa ».

Auteur: Bitimrew.net

 















GABONEWS APAnews