Eclairage sur Ould Hamoud


saharamedia
Mardi 18 Mai 2010



Cheikh Brahim Ould Hamoud, est un détenu reconnu coupable d’activités terroristes et condamné à 8 ans de prison ferme et 3 millions d’ouguiyas d’amende. Sur la base d’un verdict de la cour criminelle de Nouakchott, prononcé hier lundi aux environs de 16 heures.

Ce jeune homme était activement recherché par les services tunisiens pour le rapt de 3 terroristes autrichiens dans le Sud de ce pays en 2003.

Aujourd’hui, on s’interroge sur la nature des activités terroristes motivant la décision des assises criminelles de Nouakchott ? La condamnation de Cheikh Ould Brahim prend-t- elle en compte les accusations tunisiennes ? Se limite-t-elle strictement à des faits qui auraient été commis en Mauritanie ?

 

La confirmation du premier cas de figure donnerait incontestablement une dimension sous régionale supplémentaire au dossier ayant connu son épilogue dans la décision du lundi 17 mai.

Cela en plus du fait, que le phénomène terroriste, vu sa nature propre, comporte forcément des tentacules et prolongements transnationaux au même titre que d’autres infractions tout aussi graves.

 















GABONEWS APAnews