En Mauritanie, « l’esclavage existe bien », affirme Messaoud Ould Boulkheir


saharamedia
Mardi 22 Mai 2012



En Mauritanie, où l’esclavage est officiellement interdit depuis 1981 et criminalisé depuis 2007, cette pratique « existe bien » et le nier « nuirait à son éradication », a affirmé lundi à Nouakchott l’opposant Messaoud Ould Boulkheir, président de l’Alliance populaire progressiste et également de l’Assemblée nationale de Mauritanie.

 

« L’esclavage existe bien en Mauritanie, nous devons le reconnaître et éviter de le nier parce que cela nuirait à son éradication qui doit être l’œuvre de tous », a déclaré M. Ould Boulkheir lors d’une conférence de presse. Il s’exprimait dans le cadre d’une activité de la Convention pour l’alternance démocratique (CAP) créée, semaine dernière, par trois partis d’opposition (APP, Wiam, Sawab) qui avaient choisi la voie du dialogue avec le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz alors qu’une dizaine d’autres formations constituant la Coordination de l’opposition démocratique (COD) se sont engagés à faire partir ce régime jugé par eux de non démocratique.

 















GABONEWS APAnews