En visite dans la wilaya du Tiris Zemmour, le ministre de l’Intérieur annonce la création de projets susceptibles de résorber une partie du chômage dans le pays.


saharamedia
Mardi 25 Janvier 2011



Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Mohamed Ould Boillil, en tournée dans la wilaya du Tiris Zemmour, a déclaré que le gouvernement, « sur instructions du président Mohamed Ould Abdel Aziz, n’est pas resté les bras croisés comme cela s’est passé dans plusieurs pays, mais aussitôt mis en œuvre des mesures susceptibles d’abaisser les prix des denrées alimentaires sur l’ensemble du territoire nationale ».

Ould Boillil qu’accompagne dans cette tournée le ministre du Développement rural, Brahim Ould Moctar Mbareck, avait tenu une réunion à Zouerate avec les élus locaux et les notabilités du Tiris Zemmour dans laquelle le ministre a longuement évoqué la situation des prix sur le plan mondial, mettant en exergue les « raisons exactes » qui ont contribué à leur hausse.

Les deux ministres ont affirmé que le gouvernement a subventionné les prix des denrées de première nécessité pour soulager les populations notamment les plus pauvres, précisant que ces prix seront uniformisés sur l’ensemble du territoire national.

 

Les deux membres du gouvernement ont révélé que cette opération a coûté à l’Etat une enveloppe financière de plus de 9 milliards d’ouguiyas mais que, malgré cela, il est près à continuer à soutenir les prix jusqu’au retour à une situation normale. Les deux ministres ont également évoqué les autres mesures prises par le gouvernement pour venir en aide aux populations, par l’appui aux producteurs agricoles et la création de nouvelles opportunités d’emploi ainsi que l’ouverture de centres de formations professionnelle. Ils ont révélé, à ce sujet, que la fonction publique a embauché 4600 fonctionnaires et agents et que le secteur privé a pu absorber quelque 21.000 nouveaux employés, au moment où une mission se trouve présentement à Nouadhibou pour étudier les voies et moyens de « mauritaniser » les postes dans le secteur de la pêche. Ils ont également indiqué l’imminence du lancement de nombre de projets de développement susceptibles de contribuer à la résorption du chômage dans le pays, donnant comme exemple, le projet Guelb 2 dans la wilaya du Tiris Zemmour. 















GABONEWS APAnews