Engagement des décideurs pour la préservation de l’environnement côtier en Afrique de l’ouest


saharamedia
Jeudi 1 Juillet 2010



Les ministres de l’environnement de 7 pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest ont déclaré leur soutien déterminé  au combat pour la préservation de l’environnement marin, jeudi au terme d’assises tenues  à Nouakchott. Les responsables gouvernementaux s’engagent notamment « à soutenir la préparation et la recherche de financements pour la 3é phase du Programme de Conservation Côtière et Marine (PRCM) » impliquant tous les pays de la sous région, indique un document transmis à Sahara Médias. Les ministres ont convenu  de la création « d’un mécanisme de programmation conjointe, de  suivi et de coordination entre les ministères chargés de l’environnement et des pêches » avec « institutionnalisation d’un mécanisme sous régional de coordination et de coopération dans le domaine de l’environnement côtier et marin en vue de renforcer la concertation sur les principaux enjeux : contrôle et surveillance de la gestion des ressources marines et les défis de la  zone côtière et marine en Afrique de l’Ouest et la mise en place d’une plate forme pour une gestion concertée des problématiques environnementales transfrontalières en Afrique de l’Ouest ». Les ministres se sont  également prononcés en faveur  d’un renforcement du cadre d’échanges entre tous les acteurs côtiers et marins à l’image du forum ouest africain, qui tenait parallèlement son 5é forum à Nouakchott. Les engagements des ministres sont basés sur une reconnaissance de l’ampleur des défis environnementaux côtiers et marins : changement climatique et action de l’homme,  qui exigent une « utilisation équitable et durable des ressources dans le cadre d’une vision commune ». Ces ministres sont issus de 7 pays : Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mauritanie, Sénégal et Sierra Leone.

 

 















GABONEWS APAnews