Enlèvement de trois français au Nigeria


saharamedia
Mercredi 22 Septembre 2010



Trois français ont été enlevés au dans la nuit de mardi à mercredi au large du Nigeria après l'attaque de leur navire. Ce nouvel enlèvement survient cinq jours après l'enlèvement de cinq autres par Al-Qaeda au Niger et quelques heures seulement après l’annonce faite par Paris de mobiliser tous les services de l’Etat pour libérer les otages dont AQMI vient d’assurer la responsabilité du kidnapping.

Le président français et son ministre de l’Intérieur ont affirmé que la France « travaillera avec tous les pays concernée par la lutte contre le terrorisme pour libérer les sept otages »

Répondant à la  question  de savoir si la France va intervenir militairement pour libérer ses otages, Burce Hortefeux, qui se trouve présentement à Bamako, pour participer à la commémoration du Cinquantenaire du Mali, a répondu « non, pas dans le contexte actuel ».

La France a sans doute pris sur elle d’attendre maintenant les revendications d’AQMI qui, dans un enregistrement sonore passé par la chaine satellitaire Al Jazeera a promis de dire ses exigences « légitimes » très bientôt.

Pour revenir à l’enlèvement au Nigeria, c'est l'exploitant du navire, le groupe français de services maritimes Bourbon, qui a annoncé ce nouvel enlèvement. Le Quai d'Orsay a confirmé cette information peu après.















GABONEWS APAnews