Environnement : toute la filière du plastique souple désormais interdite


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 7 Janvier 2016



Environnement : toute la filière du plastique souple désormais interdite
L'Assemblée Nationale a adopté mercredi, un projet de loi   pénalisant la fabrication, l'importation, la distribution, la commercialisation et l'utilisation des sacs et sachets pastiques souples.

Les deux chambres avaient déjà adopté ce projet de loi lors de la session parlementaire précédente suivant deux versions différentes.

La discorde entre les versions adoptées se situe au deuxième paragraphe 2 de l'article 11 du texte adopté par le sénat.

Il stipule dans l'alinéa 2 de l'article 11, que les modalités de vente à l'exportation ou d'élimination de ces produits seront définies par arrêté conjoint des Ministres chargés de l'Intérieur et de la décentralisation, de l'industrie et du commerce, de l'Environnement et du Développement durable.

La version du paragraphe 2 de l'alinéa 2 de l'article 11 adoptée, quant à elle par l'Assemblée Nationale, stipule que les modalités pratiques de vente à l'exportation ou d'élimination de ces produits seront définies par arrêté du Premier Ministre.

A la demande du premier ministre, une commission mixte paritaire des deux chambres a été créée afin d’harmoniser les deux versions.

Celle-ci a recommandé au gouvernement, lors d’une réunion tenue la semaine dernière, d'œuvrer à trouver une solution alternative pour remplacer les pots en plastique, non dégradables, utilisés par les pécheurs traditionnels pour pêcher les poulpes.

Un matériel extrêmement nocif et dangereux pour  l'environnement maritime et une menace évidente pour la  richesse halieutique.














GABONEWS APAnews