Fin de l’installation des conseils régionaux dans le nord Mali


Mali-Sahara Media
Vendredi 21 Avril 2017



Fin de l’installation des conseils régionaux dans le nord Mali
Les autorités maliennes ont installé hier jeudi les deux derniers conseils régionaux provisoires dans les villes de Tombouctou et Taoudéni, sur les cinq prévus dans le nord du pays, après ceux de Kidal, Manga et Gao.

La création de ces conseils régionaux, prévue par l’accord de paix signé entre le pouvoir et la rébellion du nord, est destinée à associer les populations locales dans la gestion de leurs affaires.

La présidence du conseil régional de Tombouctou est revenue à Boubacar O. Hamady et celle du conseil régional de Taoudéni à Hamoudi O. Sid’Ahmed.

La cérémonie d’installation du conseil régional de Tombouctou s’est déroulée en présence d’émissaires onusiens, des représentants du gouvernement central à Bamako, d’un représentant spécial du chef de l’état malien et des membres du corps diplomatique accrédité au Mali.

Le gouvernement central restera représenté par des gouverneurs dans les 5 régions qui constituent le territoire de l’Azawad dans le nord du pays.

L’accord de paix octroie des prérogatives importantes aux populations locales dans la gestion de leurs régions et prévoie par ailleurs de favoriser un développement et une dynamique économique dans les régions du nord.

Le nord Mali a toujours abrité des rébellions armées contre le pouvoir central, depuis l’indépendance du pays en 1960, à cause de ce qui est considéré par les arabes et les Touaregs comme une injustice à leur égard de la part du pouvoir central à Bamako.
 
 
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews