Fin des assises du premier congrès ordinaire de l’UPR


saharamedia
Dimanche 11 Juillet 2010



Les rideaux sont tombés sur les assises du  premier congrès ordinaire de l’Union Pour la République (UPR), principale formation de la majorité présidentielle et parlementaire en Mauritanie, vendredi soir au Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN- Palais des Congrès) vendredi soir, après 2 jours de conclave. Un millier de délégués venus de toutes les régions du pays ont adopté plusieurs recommandations portant sur la nécessité de valoriser les réalisations à l’actif de l’action du président Mohamed Ould Abdel Aziz, la détermination à accompagner la mise en œuvre de la suite de son programme et invité le gouvernement à prendre toutes les mesures pour traduire en actes les résultats de la table ronde des partenaires au développement et des  bailleurs de fonds sur la Mauritanie tenue fin juin à Bruxelles. Il s’agit notamment de mettre en chantier des projets crédibles « pour absorber les fons dans l’intérêt  de la nation ». Le parti au pouvoir plaide également en faveur de « la consolidation » de la coalition des partis de la majorité et de l’ouverture d’un dialogue politique avec l’opposition. Au terme des travaux, les congressistes ont adopté un statut et  une Déclaration de Politique Générale (DPG) et élu un Bureau Exécutif. Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine a été reconduit à la présidence pour une période de 4 ans. Un Conseil National (CN) de 147 membres élus et 16 membres de droit a été constitué. Des invités étrangers venus de Syrie, de Libye, de Tunisie, d’Algérie, du Maroc, du Mali, du Sénégal et de Gambie ont assisté aux travaux du premier congrès ordinaire de l’U PR.

 

 















GABONEWS APAnews