Fin du 25 éme sommet Afrique-France de Nice


saharamedia
Mercredi 2 Juin 2010



Fin du 25 éme sommet Afrique-France de Nice

Le 25éme sommet Afrique-France a achevé ses assises mardi à Nice, au Sud de la France, sur plusieurs résolutions et des engagements du président Nicolas Sarkozy à soutenir le continent dans divers domaines :  une plus grande place dans la gouvernance mondiale,  dans la  lutte contre l'insécurité. L'hôte de la rencontre a également  annoncé de nouvelles  perspectives pour  partenariat "décomplexé" et totalement rénové.

La grande nouveauté de ce sommet aura été l'importance accordée au privé,  la participation des entreprises françaises et africaines dans le cadre de 5 ateliers avec les ministres à compétences économiques et ceux chargés de l'environnement  des 2 parties.

Pour une meilleure intégration de l'Afrique dans la gouvernance mondiale, la France s'engage à soutenir le continent en vue d'obtenir "immédiatement" une place au Conseil de Sécurité (CS) des Nations Unies. Une résolution qui apparaît comme un compromis par rapport aux prétentions du continent qui exige 2 sièges dans le cercle restreint des grands de notre monde.

Par ailleurs, la France va participer au combat de l'Afrique contre le terrorisme, la piraterie maritime  et pour le maintien de la paix et de la sécurité. Une option qui sera concrétisée par la mise à disposition de 300 millions d''Euros et la formation de 12.000 soldats, le tout sur la période 2010-2012.

Dans le cadre des  différents ateliers réunissant gouvernants et chefs d'entreprises françaises et africaines, et après le constat des enjeux, plusieurs recommandations ont été formulées en vue de faciliter le dialogue public-privé pour améliorer le climat des affaires, faciliter l'accès des entreprises africaines aux financements, construire et renforcer leur compétitivité et garantir la maîtrise des sources d'énergie de l'avenir.

Avec la présence de plus de 30 chefs d'états, le sommet de Nice, coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance de 17 états africains, a connu une participation record.

Parmi les présents le mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, Abdoulaye Wade du Sénégal, Abdel Aziz Bouteflika d'Algérie, Jacob Zuma (Afrique du Sud), Hosni Moubarak d'Egypte, le nouveau  président  du Nigéria, Good Luck Joanhtan......

 

 















GABONEWS APAnews