Finances : la BCM demande l’aide de la Banque mondiale pour mieux rationaliser la gestion de ses réserves de changes.


Saharamédias/nouakchott
Mardi 15 Avril 2014


Les autorités mauritaniennes ont signé une convention avec la Banque centrale pour rationaliser la gestion des réserves de change de la banque centrale de Mauritanie (BCM) qui ont atteint un seuil record ces derniers temps.


Photo: huffingtonpost.fr
Photo: huffingtonpost.fr
Selon le site Mauriweb, citant un communiqué de la Banque centrale de Mauritanie, une convention a été signée dans ce sens par le gouverneur de la BCM, Sid’Ahmed Ould Raiss et Mme Madelyn Antoncic, Vice Présidente et Trésorière de la Banque mondiale. La convention a été signée en marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale qui se déroulent à Washington du 11 au 13 avril 2014. Voici le texte de ce communiqué :
« En marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale qui se déroulent à Washington du 11 au 13 avril 2014, Monsieur Sid’Ahmed Raiss, Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) a signé avec Mme Madelyn Antoncic, Vice Présidente et Trésorière de la Banque mondiale, une convention de coopération entre la BCM et la Banque mondiale portant sur la gestion des réserves de change (convention RAMP).
Suite aux performances économiques enregistrées par notre pays ces dernières années qui se sont traduites par une accumulation importante des réserves de change, la conclusion de ce partenariat avec la Banque mondiale permettra d’assurer une gestion efficiente de nos avoirs en devises.
En vertu de cette convention, le Département de trésorerie de la Banque mondiale apportera son assistance technique à la BCM notamment par la formation du personnel en charge de la gestion des réserves, l’organisation des structures concernées au niveau de la BCM et la mise en place, à terme, d’une salle des marchés à la BCM.
L’assistance technique de la Banque mondiale est d’autant plus nécessaire que les réserves de la BCM se sont considérablement accrues ces dernières années. Aussi, la coopération avec les structures spécialisées de la Banque mondiale permettra à la BCM de se doter des moyens humains et matériels nécessaires pour assurer une gestion efficiente des réserves de change.
La signature de cette convention s’est déroulée en présence Monsieur Sidi Ould Tah, Ministre des Affaires Economiques et du Développement et de Monsieur Thiam Moctar, Représentant résident de la Banque mondiale en Mauritanie. »
 
 
 














GABONEWS APAnews