Front Populaire : L'absence de recours a transformé la société en scène théâtrale instable


saharamedia
Lundi 26 Avril 2010



Front Populaire : L'absence de recours a transformé la société en scène théâtrale instable

 Le front populaire a appelé le Président de la Republique Mohamed Ould Abdel Aziz à prendre l'initiative de vivifier la scène politique à travers un dialogue porteur. Le président du front, ancien candidat aux présidentielles et ancien ministre, Chbih Ould Cheikh Malainine, dans une lettre interne, a fait savoir que le contexte politique n'est ni cohérent ni évolutif et qu'il se caractérise par des façades distinctes les unes des autres avant de préciser que chaque crise met dans une situation qui n'est en rapport ni avec le passé ni avec l'avenir. La lettre du Président du front populaire soutient que la crise n'est importante que dans sa forme mais son fond ne préoccupe personne avant d'ajouter que les militants, dans leur plus grande majorité, ont soif de connaitre le gagnant pour faire allégeance au nouveau empereur s'en prenant au vaincu et scandant, de vives voix, leur dévotion à l'empereur. Et la lettre de Cbih Ould Cheikh Malainine de préciser, dans le même ordre d'idées, que tout comme du temps de l'ancienne Rome où seul l'empereur est maître du jeu, en Mauritanie, seul le Président de la République est capable de prendre les initiatives. En outre, la lettre du Président du front populaire qui se veut une analyse de la situation globale du pays tant sous ses aspects politiques et économiques que sociaux, met en relief le fait que le facteur principal des dissenssions réside dans la faillite des valeurs et de la morale qui a engendré l'opportunisme à outrance. 















GABONEWS APAnews