Gambie : Djamé sous pression décide de contester les résultats de la présidentielle


Nouakchott - Saharamédias
Dimanche 11 Décembre 2016



Gambie : Djamé sous pression décide de contester les résultats de la présidentielle
Soumis à de fortes pressions internationales pour remettre le pouvoir au président déclaré élu par la commission électorale indépendante, le désormais ancien président gambien Yahya Djamé a décidé de contester les résultats de cette élection.

Dimanche la situation était calme dans la capitale de ce petit pays, enclavé à l’intérieur du Sénégal, au lendemain de la contestation par le président Djamé des résultats de l’élection présidentielle, perdue face au représentant de l’opposition Adama Barro.

Des membres de la police et de l’armée ont érigé des barrages sur certains axes de la capitale, Banjul, mais les populations vaquaient normalement à leurs occupations, à la veille de la fête du Maouloud, la naissance du prophète (PSL), le pays étant à 90% de confession musulmane.

Cette crise intervient au pic de la saison touristique qui constitue l’une des principales ressources du pays.

Les touristes ont préféré rester dans leurs hôtels loin d’éventuels perturbations consécutives à cette situation.

Le conseil de sécurité a demandé, à l’unanimité à Yahya Djamé de remettre le pouvoir au président élu et de respecter la volonté du peuple gambien.

Le conseil a condamné fermement la décision de Yahya Djamé et l’a invité à poursuivre le transfert pacifique du pouvoir à son successeur, d’en assurer la sécurité, de même que celle du peuple gambien.

Samedi soir le parti au pouvoir a annoncé qu’il allait faire appel auprès de la cour suprême des résultats annoncés par la commission électorale qui seraient « truqués » selon lui.
 














GABONEWS APAnews