Gambie : Yahya Djamé a tourné la page


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 11 Janvier 2017



Gambie : Yahya Djamé a tourné la page
Le président Yahya Djamé a appelé ses compatriotes au pardon avant de réaffirmer sa volonté de résoudre pacifiquement la crise politique de son pays, au moment où la télévision officielle annonçait l’investiture le 19 janvier du président issu de l’opposition, Adama Barro, élu le 1er décembre dernier.

Dans un message adressé mardi à la nation, Yahya Djamé a déclaré qu’il avait désigné un médiateur général afin d’aider à trouver une solution à la crise postélectorale, avant de réaffirmer que « la crise sera réglée pacifiquement ».

Il a ajouté qu’il demandera au ministre de la justice et au parlement d’approuver une loi d’amnistie qui empêcherait des actes ciblés et organisés, allusion aux déclarations de certains membres de l’opposition, envisageant de traduire en justice certains symboles de son pouvoir après son départ.

Le président Djamé a insisté dans son discours sur la nécessité pour les gambiens de préserver l’esprit de la conciliation et du pardon, un message adressé surtout à  la classe politique.

Au moment où le président Djamé prononçait son discours, la télévision nationale annonçait sur le fil de ses informations que la prestation de serment du nouveau président Adama Barro aura lieu le 19 janvier.
 














GABONEWS APAnews