Gambie : les avoirs de l’ancien président Djamé confisqués par la justice


Saharamédias - Agences
Mardi 23 Mai 2017



Gambie : les avoirs de l’ancien président Djamé confisqués par la justice
La justice gambienne a confisqué lundi tous les avoirs de l’ancien président Yaya Djamé accusé d’avoir détourné 50 millions de dollars lors de son départ en exil volontaire en Guinée équatoriale.

Dans une conférence de presse le ministre, Aboubacar Timbadou a dit que l’ancien président avait retiré illégalement 50 millions de dollars de la banque centrale gambienne avant son départ et qu’il s’agit là de deniers publics.

Il a ajouté « nous avons reçu aujourd’hui une décision judiciaire pour geler ou confisqué tous les biens connus de Yaya Djamé dans le pays et les sociétés qui lui sont liés. »

C’est la première fois que les autorités gambiennes évaluent les montants prélevés par l’ancien président à son départ en exil.

Le patrimoine confisqué porte sur un hôtel, 131 terrains, 88 comptes bancaires, en plus d’autres comptes aux noms de ses amis ou ses ministres et 14 sociétés dont une société pour les viandes et le lait.

L’ancien président gambien avait perdu les élections présidentielles face au candidat de l’opposition, Adama Barrow, mais il avait refusé de céder le pouvoir, avant que les pays de la CEDEAO ne le menacent d’une intervention armée.

Une médiation menée par les présidents mauritanien et guinéen avait permis une solution à cette crise post électorale et le départ en exil volontaire de l’ancien président en Guinée Equatoriale.
 
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews