"Gracias campeones": Juan Carlos et Zapatero félicitent l'équipe d'Espagne


saharamedia
Lundi 12 Juillet 2010



"Gracias campeones": Juan Carlos et Zapatero félicitent l'équipe d'Espagne

"Gracias campeones": le roi d'Espagne et le chef du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero ont tour à tour remercié et félicité lundi les joueurs de la sélection espagnole qui ont rapporté pour la première fois de l'histoire la Coupe du Monde de football à Madrid. Les joueurs ont ensuite entamé leur parcours triomphal à bord d'un autobus découvert dans les rues de la capitale, où des dizaines de milliers de fans agitant des drapeaux espagnols se pressaient pour les féliciter et apercevoir le trophée doré. "Merci les champions, au nom de toute l'Espagne et de tous les Espagnols", a lancé Juan Carlos, tout sourire aux joueurs de "la Roja", après leur avoir donné une chaleureuse accolade lors d'une réception au Palais Royal. A commencer par le gardien et capitaine Iker Casillas qui portait la Coupe du Monde et l'a remise au souverain espagnol pour la photo.  "C'est un triomphe bien mérité pour une sélection exceptionnelle qui a fait vibrer le coeur de tous les Espagnols", a déclaré Juan Carlos, exprimant son "orgueil de voir l'Espagne championne du Monde", un succès qui "rassemble les Espagnols et projette le nom de l'Espagne dans le monde entier". "Vive la sélection espagnole, vive l'Espagne!", a conclu le souverain, encore convalescent après avoir été opéré d'une tumeur bénigne au poumon en mai et qui n'avait pu se déplacer pour assister à la finale en Afrique du Sud. Les joueurs ont ensuite été reçus dans les jardins de la présidence du gouvernement, où José Luis Rodriguez Zapatero leur a adressé ses "félicitations pour ce grand triomphe" devant de nombreux ministres et une foule d'employés avec leurs familles en liesse. "Vous avez fait briller la meilleure image de l'Espagne dans le monde", leur a lancé M. Zapatero, après avoir sauté avec eux, la Coupe du Monde dans les bras. "Cette coupe, c'est vous qui l'avez gagnée, mais elle appartient à tous les Espagnols", a-t-il dit, rendant un "hommage spécial" au timide lutin Andres Iniesta, auteur du but victorieux dimanche soir. Iniesta a offert à M. Zapatero un maillot de la sélection signé par tous les joueurs et brodé de la première étoile de son histoire. "Cette petite coupe est à vous tous, merci beaucoup", a simplement dit Iniesta pendant que l'assistance scandait son nom. Au début de la cérémonie, M. Zapatero avait remis la Coupe du Monde au fils trisomique du discret sélectionneur Vicente del Bosque.

MADRID (AFP)

 















GABONEWS APAnews