Grève des greffiers : Illégale selon le ministère de la justice. Le département de tutelle est seul responsable du préjudice porté aux citoyens, selon les grévistes.


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 6 Juin 2017



Grève des greffiers : Illégale selon le ministère de la justice. Le département de tutelle est seul responsable du préjudice porté aux citoyens, selon les grévistes.
Le ministère de la justice et le syndicat des greffiers se sont renvoyés mutuellement la responsabilité du mouvement de grève lancé lundi par les greffiers.

Selon le ministère de la justice cette grève est « illégale, en vertu de la loi 09/2015 qui définit les droits de grève dans les institutions publiques. »

Le ministère considère que les grévistes sont tout simplement absents illégalement de leurs lieux de travail.

Il invite fermement les grévistes à rejoindre leur lieu de travail au risque de faire les frais de l’application des dispositions juridiques et organisationnelles en la matière.

Les greffiers, en ce qui les concerne, chargent le ministère de la justice, seul responsable, selon eux, de tout préjudice qui pourrait être porté aux intérêts des justiciables dans les affaires pendantes devant les tribunaux.

Le syndicat des greffiers qui affirme que le mouvement de grève a été suivi par tout le corps, ajoute cependant que la porte restait ouverte au dialogue et à la négociation avec toutes les parties concernées et notamment le ministère de la justice.

Il rend ce dernier responsable de la nullité des jugements rendus à propos des droits des citoyens, si de fait il faisait recours aux services de personnes nullement concernées lors des audiences des tribunaux.
 
 
 














GABONEWS APAnews