Grogne au centre national d’Oncologie


saharamedia
Lundi 3 Mai 2010



En signe de protestation contre une sanction infligée à leur collègue, les infirmiers du Centre National d’Oncologie ont organisé, dimanche 02 mai, un sit-in devant leur direction. Demba Gandéga est le major du Centre National d’Oncologie. Il vient d’être mis à la disposition du Ministère de la santé. On lui reproche notamment d’être l’instigateur d’une lettre de doléances des infirmiers qui réclament de meilleures conditions de vie et de travail. Cette sanction que les infirmiers trouvent injuste a déclenché un mouvement de protestation organisé, ce matin, devant l’administration. A noter que les infirmiers ont plusieurs fois adressé des correspondances à la direction pour l’amélioration de leurs conditions. Mais ils n’ont jamais reçu un écho favorable. Les manifestants ont déclaré à cette occasion que ce mouvement est une première action qui sera suivie par d’autres conformément à la procédure prévue par la loi, jusqu’à la réintégration de leur collègue dans ses fonctions. Ils ont aussi affirmé leur refus de dialoguer avec le Directeur Général du Centre tant que leur collègue ne retourne pas à son poste et que leurs demandes légitimes resteront lettres mortes. C’est la première action du genre organisé par le personnel de ce centre.

 

 

 















GABONEWS APAnews