Guinée Conakry : des ministres limogés après une série de violences


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 28 Février 2017



Guinée Conakry : des ministres limogés après une série de violences
La télévision guinéenne d’état a annoncé ce mardi le limogeage par le président Condé de trois de ses ministres, après des violences qui ont suivi un mouvement de protestation et de grève des enseignants, au cours desquelles 7 personnes ont été tuées.

Il s’agit d’Ibrahima Koroma, ministre de l’enseignement pré-universitaire,  Sékou Koroma, ministre du service civil et Mme Christine Sagno, ministre de l’environnement.

Le communiqué diffusé à la télévision ne donne aucune raison à ces limogeages, mais un haut responsable qui a souhaité garder l’anonymat affirme que le limogeage d’Ibrahim Koroma et Sékou Koroma sont liés directement au mouvement de grève.

Le gouvernement guinéen avait adopté la semaine dernière un accord qui mettait fin au mouvement.
Les enseignants guinéens avaient observé un mouvement de grève au début de ce mois pour dénoncer une décision gouvernementale de licencier ou de réduire les traitements d’une grande partie d’une certaine catégorie d’enseignants.

Les élèves étaient descendus dans la rue pour soutenir le corps enseignant.

Les protestations ont ensuite dégénérées quant les manifestants se sont affrontés avec les forces de l’ordre dans plusieurs quartiers de Conakry.
 
 














GABONEWS APAnews