Immigration clandestine : l’UE va en guerre contre les passeurs


Sahara Media et agences
Lundi 22 Juin 2015



Immigration clandestine : l’UE va en guerre contre les passeurs
Les ministres européens des affaires étrangères ont lancé ce lundi la première phase de leur lutte contre l’immigration clandestine à travers la Méditerranée.

Ils ont décidé de mettre en place un dispositif destiné d’abord à imposer une surveillance accrue contre les passeurs.

Selon l’agence France Presse, il est prévu pour cela la mobilisation d’importants moyens maritimes (bateaux de surveillance et sous marins) mais aussi aériens comme par exemple des avions de reconnaissance et des drones.

Des divergences sont apparues au sein des pays de l’union à propos des voies les meilleures pour lutter contre le phénomène, particulièrement préjudiciable à trois pays de l’UE : la Grèce, l’Italie et Malte.

Les nouvelles dispositions se feront en trois étapes. D’abord le recueil de renseignements à propos des passeurs, puis l’intervention directe pour arraisonner les embarcations avant d’arrêter les criminels.

La troisième étape qui nécessite elle une décision de l’ONU et l’accord de la Libye, prévoit d’élargir ces mesures aux eaux territoriales libyennes et même à l’intérieur du pays. 














GABONEWS APAnews