Important projet pour le transport du gaz du Nigéria vers le Maroc


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 3 Décembre 2016



Important projet pour le transport du gaz du Nigéria vers le Maroc
Le ministre nigérian des affaires étrangères a annoncé samedi la construction d’un oléoduc pour l’acheminement du gaz depuis le Nigéria vers le Maroc.

Selon Joffrey Onyéma ce projet sera sur la table des entretiens que le souverain Marocain aura avec le chef de l’état nigérian, Mohamed Bouhari lors de la visite qu’effectuera le souverain marocain au Nigéria la première depuis qu’il est monté sur le trône.

Selon le chef de la diplomatie nigériane, cet oléoduc passera par les côtes ouest africaines sur une distance de 4000 kilomètres, prévoyant que ce gaz pourra être commercialisé en Europe.

Le ministre n’a pas révélé le cout de ce projet ni la participation de chacun des deux pays pour sa réalisation, mais des évaluations économiques estiment qu’il devra couter des dizaines de milliards de dirhams, ce qui devra sensiblement développer la coopération entre les deux pays.

Deux autres dossiers feront également l’objet d’accords selon le ministre.

Il s’agit du phosphate et les engrais, deux richesses marocaines importantes, et dont le Nigéria a besoin pour développer son agriculture.

Le ministre nigérian n’a pas exclu la possibilité pour son pays de tirer profit de l’expérience marocaine dans le domaine des énergies renouvelables, le royaume disposant de la plus grande centrale solaire dans le monde.

Joffrey Onyéma a laissé entendre que cette visite du souverain marocain sera dominée par le dossier économique des accords devant être signés dans ce domaine.

Le ministère nigérian a annoncé sur son site officiel que le fait que le roi soit accompagné d’une importante délégation d’hommes d’affaires prouve l’importance l’intérêt porté par le secteur privé au financement de différents projets au Nigéria.

Les deux pays signeront par ailleurs un accord pour financer des « projets verts » dans le domaine de la préservation de l’environnement.
 
 














GABONEWS APAnews